transparenttransparent

woodLAB



BLUM INNOVE A INTERZUM


Des ferrures en version compacte

Avec l'AVENTOS HK top, Blum propose une version compacte de ses fameuses ferrures pour porte relevable. Grâce à sa petite taille d'encastrement et au design moderne du cache, l'élément de ferrure s'intègre parfaitement dans tout corps de meuble. Le système symétrique se monte aisément des deux côtés de l'armoire, tandis que le limiteur d'angle d'ouverture en continu vous ..


BLUM INNOVE A INTERZUM


Vers une utilisation encore plus optimale de l'espace

L'influence de l'urbanisation se fait nettement sentir dans nos habitations. Les espaces de vie deviennent plus petits, et cette tendance ne risque pas de s'inverser. Gérer efficacement l'espace (de rangement) disponible est l'un des grands défis du secteur de l'ameublement, et Blum sait comment y faire face. Le fabricant a ainsi profité du salon In..


EXCESSORIES GAGNE L'INTERZUM AWARD 2019- BEST OF THE BEST


Excessories gagne le concours INTERZUM AWARD : INTELLIGENT MATERIAL & DESIGN 2019, qui est organisé par le salon Interzum de Cologne en collaboration avec le Red Dot. Il récompense les produits se distinguant par leur développement technologique, leur fonctionnalité innovante ainsi que par leur design élégant.

Le jury, composé de plusieurs membres de cabinets d’architecture et de design internationaux, a élu la collection Excess..


CLICTAG CONNECTEUR POUR ASSEMBLAGE A ONGLET


CLICTAG est une ferrure de connexion innovante pour assemblage d’onglet. L’usinage est composé de deux rainurages de quatre millimètres. Les raccords sont ensuite insérés dans les rainures. Enfin, les panneaux peuvent être cliqués et au besoin être collés. Ceci n’étant pas nécessaire si le meuble est doté d’un panneau de fond.

Website..


DECOSPAN MARQUE IMMEDIATEMENT À INTERZUM ET REMPORTE DEUX PRIX!


Cologne, 21/05/2019. Interzum est toujours le salon leader mondial des fournisseurs de l'industrie du meuble et de la décoration d'intérieur. Lors du plus grand salon professionnel au monde dans ce secteur, les exposants ont défini de nouvelles normes et offert aux visiteurs du monde de l'industrie et du commerce un aperçu des innovations les plus novatrices du secteur. Selon le jury, Decospan a obtenu deux prix: le nouveau Querkus Vintage Intense Ligna


SEUL ET POURTANT HYPER PRODUCTIF


Lors de la Ligna 2019, on peut se rendre compte que de nombreux outils sont conçus pour éliminer les temps morts, faciliter le déplacement des pièces, éliminer les tâches répétitives au point qu’un menuisier se transforme en chef d’orchestre, menant à la baguette robots et machines.

Imaginez que pendant que la machines CNC avec table Nesting effectue tout le travail de perçage, fraisage et découpage, le menuisier peut vaquer à d’autres tâches co..


L'USINE NUMERIQUE DE BIESSE À LIGNA 2019 : L’ALLIANCE GAGNANTE ENTRE HOMME ET ROBOT


Pesaro, le 15 mai 2019 – A LIGNA, Biesse apporte l'avenir de l'Industrie 4.0 : 6000 m² où l'automatisation et l'interconnexion deviennent des forces de propulsion de plus en plus efficaces et rendent réel le concept d’Automaction, l'esprit d'innovation constant de Biesse.

Ligna, la biennale qui se tiendra à Hanovre du 27 au 31 mai 2019, est le plus grand salon mondial des machines, lignes et outils pour le façonnage du bo..


UN NOUVEL APPAREIL DE LEVAGE A REJOINT LE PORTEFEUILLE DE PRODUITS EUROTECH


La gamme d'appareils de levage par le vide eT-Hover-univac est en expension: elle comprend désormais la nouvelle ligne eT-Hover-univac. Le dispositif de levage nouvellement développé est une version plus compacte et légère de l'eT-Hover-univac. Comme son prédécesseur, il est spécialement conçu pour les zones de construction.

Le eT-Hover-univac est conçu comme un accessoire pour grue et équipement de levage. Il convient au levage et au dé..


VISITEZ LIGNA ET DECOUVREZ L’AVENIR DE L’INDUSTRIE ET DES TECHNIQUES DE TRANSFORMATION DU BOIS À UNE ECHELLE INCOMPARABLE. MAKE MORE OUT OF WOOD !


  • Inscrivez-vous ici et recevez votre carte d’entrée gratuite.*
  • Réservez ici votre place sur le vol charter du 28 mai 2019.

Du 27 au 31 mai 2019, quelques 1500 entreprises se réuniront à LIGNA Hanov..


LIGNA 2019 – UN SECTEUR ENTIER SE PRESENTE


Hanovre. Sur le prochain LIGNA du 27 au 31 mai 2019, le parc des expositions sera le lieu où découvrir des innovations, faire des affaires et établir des réseaux, mais pas seulement. En dehors de l’aspect exposition pur, le salon propose de nombreux plus pour l’éventail complet du secteur de l’usinage et de la transformation du bois :

LIGNA.Forum
Le LIGNA.Forum est organisé pour la première fois dans le hall 11 – il s’agit d’une plat..

LA FILIERE BOIS 10 CERNES LES LEÇONS A TIRER D’UNE DECENNIE…
LA FILIERE BOIS 10 CERNES LES LEÇONS A TIRER D’UNE DECENNIE…  

Dix a

ns depuis les premières Rencontres Filière Bois… La filière bois discerne… Quelles leçons tirer de la décennie écoulée ? La crise de 2009, le renforcement des contraintes environnementales et normatives, la croissance du bois énergie et des marchés asiatiques, l’entrée en vigueur du nouveau code forestier… Qu’en avons-nous appris, et qu’en déduire pour l’avenir de la filière ? Les dixièmes Rencontres Filière Bois s’efforceront de répondre à ces questions. Chaque sous-secteur de la filière apportera sa planche à l’édifice en se livrant à une double analyse, rétrospective d’abord, prospective ensuite. Puis viendra le moment d’une brève célébration. Dix Rencontres, dix ans… Un instant et une éternité à la fois !

Une filière sous influences
En 2006, alors que se préparaient les premières Rencontres Filière Bois, la Chine n’était que la sixième puissance économique mondiale, personne ne parlait des subprimes ni ne craignait la chute de Lehman Brothers, les premiers réseaux sociaux restaient l’apanage de quelques geeks, les smartphones n’étaient qu’un phantasme et la Wallonie décidait de se reconstruire en adoptant le « Plan Marshall ».

Les choses ont changé… Une crise aigüe a fissuré les piliers de l’économie et de la finance, le développement durable a acquis le statut d’urgence, le monde est devenu un village hyperconnecté et les investisseurs jugent la Wallonie de plus en plus attractive…

Mais pourquoi évoquer ici de telles généralités ? Ne sont-elles pas plus ou moins étrangères à la filière bois ?

Certainement pas… Car la filière bois a la particularité de délivrer des produits sur un nombre élevé de marchés très différents comme la construction/rénovation, l’emballage, les papiers et cartons, le meuble, l’agencement intérieur, l’énergie, les biopolymères, etc., soit dans la plupart des domaines de l’activité humaine. C’est ce qui explique que le moindre frémissement conjoncturel puisse être ressenti dans la filière et en affecter le fonctionnement. C’est aussi ce qui rend l’économie de la forêt et du bois si complexe, si difficilement gérable, et si surprenante parfois…

Un exercice aussi difficile que nécessaire
Ce qui précède ne signifie pas nécessairement que la filière n’aille que là où la poussent les aléas de l’économie. Il n’en reste pas moins vrai qu’elle a rarement la possibilité de faire le point, d’analyser les années passées pour extraire l’information nécessaire à la préparation des prochaines. Les entrepreneurs, voire les sous-secteurs tentent bien sûr de se livrer le plus régulièrement possible à cet exercice, mais ils ne disposent qu’exceptionnellement de toutes les données pertinentes. Ils n’ont qu’une idée assez vague de ce qu’il se passe ailleurs dans la filière, et la récolte puis l’analyse des informations utiles seraient trop fastidieuses, incompatibles avec des agendas surchargés.

Ce qu’ils peuvent difficilement faire seuls, les 10es Rencontres Filière Bois les aideront à le faire. Elles proposeront, le vendredi 20 mars prochain de 9 à 13 h dans le cadre du salon Bois & Habitat, à Namur, une analyse complète, sous-secteur par sous-secteur, de la décennie écoulée. Elles s’appuieront sur cette analyse pour esquisser l’avenir de la filière et fourniront ainsi aux producteurs forestiers et transformateurs de bois les bases sur lesquelles fonder leurs stratégies.

Une analyse complète et systématique
Des représentants de tous les segments dont la filière est constituée se succéderont au pupitre pour proposer des analyses qui respecteront un même schéma préétabli. Il s’agira dans un premier temps de fournir quelques chiffres qui donneront rapidement une idée de l’importance du secteur concerné et de la façon dont il a évolué au cours de la décennie écoulée. Ces chiffres proviendront pour l’essentiel du travail de veille effectué par l'Office économique wallon du bois. L’orateur tâchera ensuite d’identifier les trois tendances ou événements qui ont le plus conditionné l’évolution de son secteur pendant ces 10 ans. Gestion forestière, récolte et mobilisation, découpe, sciage, fabrication de panneaux, de meubles, d’éléments de construction, emballage, menuiserie, négoce, importation, papeterie, production d’énergie, formation… : la filière sera scannée de pied en cap.

Un exercice de prospective suivra. Il s’effectuera cette fois par groupe : un premier groupe rassemblera les secteurs de la production forestière, un deuxième les secteurs de la transformation du bois, le troisième ceux de la commercialisation et de l’usage du bois et enfin, le quatrième celui de la formation. En procédant ainsi de façon groupée, l’analyse prospective pourra intégrer les nombreuses interactions entre secteurs elle débarrassera chacun des oeillères qui réduisent inévitablement son champ de vision.

La filière bois doit être plus que la somme de ses composantes. Par-delà ses cloisonnements internes, des liens de plus en plus forts se tissent les échanges, les rapports entre secteurs s’intensifient une dépendance mutuelle est de plus en plus reconnue. Pour rappeler que les différents éléments abordés forment un tout cohérent, pour donner à la notion de filière un surcroît de consistance, Emmanuel Defays, Directeur général de l’Office économique wallon du bois, tâchera de rassembler les pièces du puzzle pour faire apparaître la vue d’ensemble.

Les rétrospectives, et sans doute plus encore les prospectives sont parfois considérées comme stériles. Les premières parce qu’elles traitent d’un passé révolu, les secondes parce qu’elles sont hasardeuses, entachées de lourdes incertitudes. Les organisateurs des Rencontres ne partagent évidemment pas cette opinion. La filière bois doit prendre son destin en mains. La production et l’usage du bois doivent être soutenus et développés. Et dans cette perspective, il est indispensable que la filière accroisse sa capacité d’anticipation. Elle n’y parviendra qu’en tirant parti de ses expériences. Un coup d’oeil dans le rétroviseur s’impose avant d’entamer la manoeuvre…

Dix Rencontres…
Les Rencontres ont dix ans… Un âge qui appelle une célébration. La dernière demi-heure de la matinée y sera consacrée.

Les neuf premières éditions des Rencontres ont fourni une foule d’informations :

  1. elles ont fait apparaître l’ancrage profond de la filière bois wallonne dans le développement durable
  2. elles ont montré le souci de la filière de garantir à ses partenaires des produits et services à la fois performants et fiables
  3. elles ont souligné le rôle précieux joué par la filière dans la lutte contre le changement climatique
  4. elles ont prouvé que le développement des technologies de production, de transformation et d’utilisation du bois était bénéfique à l’environnement
  5. elles ont érigé la filière bois en précurseur et parangon de l’économie verte
  6. elles ont fait voyager leurs participants sur les cinq continents
  7. elles ont sondé notre conscience à la recherche des liens cachés qui nous unissent au bois
  8. elles ont soulevé la délicate question de l’approvisionnement des industries du bois
  9. elles ont appelé à rendre aux bois feuillus la place qu’ils méritent.

Elles ont de plus bénéficié de têtes d’affiche du calibre de Jean-Pascal VAN YPERSELE, Alain HUBERT, Pierre KROLL, Jean PUECH, Éric DOMB, Amid FALJAOUI, Philippe SUINEN et bien d’autres, qui, n’appartenant pas au « sérail bois », ont posé dessus un regard vierge de toute idée préconçue et ont ainsi enrichi de leurs points de vue les analyses des spécialistes. De ces neufs éditions précédentes, un nombre considérable d’éléments méritent d’être extraits et rappelés, soit qu’ils étaient surprenants, ou visionnaires, ou amusants, ou tout simplement assez importants pour être répétés. Aussi quelque chose qui se situe entre le medley et le best of sera-t-il présenté en fin de matinée. Un moment de détente instructive où se mêleront l’information et l’anecdote… Un moment protocolaire également puisqu’il s’achèvera par l’intervention de M. René COLLIN, Ministre wallon de l’Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Sports, qui soutient les Rencontres et leur fera l’honneur de sa participation.

 [19/3/2015]


WOOD-IT.BE   WOOD-IT.BE SPRL AV. G. KEYEN 22 1160 BRUXELLES - Sitemap - Disclaimer - Contact: info@wood-it.be